Aide à la jeunesse

Avis rendus sur le projet de construction de l’IPPJ

Publié par andredubus le mar 12/03/2019 - 17:52
Question à Monsieur Rachid Madrane, ministre de la Jeunesse, de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de justice, des Sports et de la Promotion de Bruxelles, chargé de la tutelle sur la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale.

M. André du Bus. – À la fin de février, nous avons appris par la presse que le collège des bourgmestre et échevins de la commune de Forest avait rendu un avis favorable sur le projet de construction d’une institution publique de protection de la jeunesse (IPPJ).

Élaboration d’un parcours conjoint de désengagement et de réinsertion des détenus radicalisés

Publié par andredubus le mer 20/02/2019 - 21:58
En consultant votre site internet ce lundi, j’ai appris que la conférence interministérielle des Maisons de justice lançait un projet pilote visant à assurer une prise en charge rapide, par les assistants de justice, des détenus radicalisés. Je ne peux m’empêcher d’établir un lien entre cette initiative et l’ensemble des mesures dont nous avons parlé hier, dans le cadre de votre projet de décret sur le dessaisissement, visant à prendre en considération les compétences des jeunes pour assurer une meilleure réinsertion sociale en travaillant sur leurs habilités sociales, éducationnelles et professionnelles.

Prise en charge en centre communautaire des jeunes ayant fait l’objet d’un dessaisissement

Publié par andredubus le mar 19/02/2019 - 21:23
Le dessaisissement est, par définition, un échec pour la société, pour la Justice, pour le jeune et ses proches. Notre Groupe considère néanmoins qu’à partir du moment où plus aucune réponse éducationnelle ne peut être apportée au jeune délinquant, il est important qu’un temps d’arrêt soit marqué dans sa vie pour le faire réfléchir.

Mémorandum 2019 du Délégué général aux droits de l’enfant relatif à l’aide à la jeunesse

Publié par andredubus le mar 05/02/2019 - 11:45
Question à Monsieur Rachid Madrane, ministre de la Jeunesse, de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de justice, des Sports et de la Promotion de Bruxelles

M. André du Bus. – Le mois dernier, le Délégué général aux droits de l’enfant (DGDE) a publié son mémorandum. Son objectif est de faire bouger les instances décisionnelles sur leurs politiques intimement liées aux droits de l’enfant et d’influer sur les choix à venir.

Calendrier des arrêtés d’exécution du décret du 18 janvier 2018 portant le Code de la prévention, de l’aide à la jeunesse et de la protection de la jeunesse

Publié par andredubus le mar 22/01/2019 - 12:46
Le 1er janvier dernier sont entrés en vigueur les sept Livres qui composent le décret du 18 janvier 2018 portant le Code de la prévention, de l’Aide à la jeunesse et de la protection de la Jeunesse (décret «Code»), à l’exception du Livre V relatif aux mineurs délinquants, dont l’entrée en vigueur est reportée au 1er mai 2019 – cette décision a récemment fait l’objet d’un vote.

Appel à projets dans le cadre du troisième refinancement du secteur de l’aide à la jeunesse

Publié par andredubus le mar 22/01/2019 - 12:35
Question à M. Rachid Madrane, ministre de la Jeunesse, de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de justice, des Sports et de la Promotion de Bruxelles, chargé de la tutelle sur la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale

M. André du Bus. – Monsieur le Ministre, j’ai déjà eu l’occasion de vous interroger et de vous féliciter du troisième refinancement du secteur de l’aide à la jeunesse.

Recommandations sur le projet d’arrêté relatif au conseil communautaire de la prévention, de l'aide à la jeunesse et de la protection de la jeunesse

Publié par andredubus le mar 22/01/2019 - 12:20
Question à M. Rachid Madrane, ministre de la Jeunesse, de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de justice, des Sports et de la Promotion de Bruxelles, chargé de la tutelle sur la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale

M. André du Bus. – L’avis n° 167 du Conseil communautaire de l’aide à la jeunesse (CCAJ) formule, à l’attention du gouvernement, plusieurs recommandations relatives à l’article 7 du projet d’arrêté relatif au conseil communautaire de la prévention, de l’aide à la jeunesse et de la protection de la jeunesse.

Débats autour de l’ouverture prochaine de l’IPPJ de Forest

Publié par andredubus le jeu 10/01/2019 - 12:11
Question à M. Rachid Madrane, ministre de la Jeunesse, de l’Aide à la Jeunesse, des Maisons de justice, des Sports et de la Promotion de Bruxelles, chargé de la tutelle sur la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale

M. André du Bus. – L’ouverture d’une nouvelle institution publique de protection de la jeunesse (IPPJ) est une décision très importante que le cdH soutient sans aucune réserve. Nous avons eu l’occasion de débattre de ces enjeux en réunion de commission, à de multiples reprises et depuis plusieurs années.

Publication des second et troisième rapports d’évaluation du système des capacités réservées

Publié par andredubus le mer 09/01/2019 - 16:16
Question à M. Rachid Madrane, ministre de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de justice, des Sports et de la Promotion de Bruxelles, chargé de la tutelle sur la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale

M. André du Bus. – Monsieur le Ministre, nous attendons toujours la publication des deuxième et troisième rapports d’évaluation du dispositif des capacités réservées portant, pour le premier, sur les années 2015 et 2016 et, pour le second, sur l’année 2017.

Accompagnement transversal des jeunes mis en autonomie par les services agréés de l’aide à la jeunesse

Publié par andredubus le mer 09/01/2019 - 16:13
Question à M. Rachid Madrane, ministre de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de justice, des Sports et de la Promotion de Bruxelles, chargé de la tutelle sur la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale

M. André du Bus. – Au mois de décembre dernier, j’ai également été interpellé par le témoignage dans la presse de cette jeune fille orpheline de 19 ans, qui a été mise en autonomie à l’âge de 16 ans dans un appartement et qui s’est sentie totalement délaissée et oubliée par les services agréés de l’aide à la jeunesse.