Santé

Du sport à la place des médicaments

Publié par andredubus le mer 24/04/2019 - 16:40
Ce fut ma dernière intervention au parlement de la Communauté française. A propos d'une résolution visant à assimiler la pratique d'une activité physique régulière à un outil de santé publique. Une résolution que j'avais déposée suite à un travail de concertation avec de nombreux acteurs engagés dans les domaines de la santé et de la prévention: la Fondation contre le cancer, les représentants des kinésithérapeutes, la faculté d'éducation physique/motricité de l'UCL, les représentants d'associations très actives telles que "Je cours pour ma forme" et "Gymsana", et d'autres professionnels de la santé.

Résolution visant à assimiler l'activité physique régulière à un outil de santé publique

Publié par andredubus le mer 24/04/2019 - 16:20
Intervention en séance plénière

La présente résolution a une portée symbolique. En commission des Sports, nous avons évoqué à de nombreuses reprises l’importance de l’activité physique en matière de santé publique. Voter aujourd’hui une résolution portant spécifiquement sur l’assimilation de l’activité physique régulière à un outil de santé publique représente une grande avancée. Je lisais dans le magazine «Bodytalk» de ce mois d’avril que l’Organisation nationale de lutte contre le cancer du sein, l’ASBL Pink Ribbon, a décidé de rebaptiser le mois de mai en «mois de la marche».

Création d'AtlhePro

Publié par andredubus le mar 23/04/2019 - 16:42
Question à Monsieur Rachid Madrane, ministre de la Jeunesse, de l'Aide à la jeunesse

M. André du Bus. - Monsieur le Ministre, les auditions sur «l’affaire Thiam», qui se sont tenues ici-même le 26mars dernier, ont été l’occasion de discuter des solutions à envisager pour professionnaliser les fédérations sportives, renforcer leur symbiose et gérer leurs relations avec les athlètes de haut niveau.

Maisons médicales au forfait

Publié par andredubus le ven 29/03/2019 - 15:05
Question à Madame Cécile Jodogne, ministre en charge de la Santé

M. André du Bus.- Mme la ministre, je me joins aux questions de ma collègue et je reviens sur un autre aspect de ce dossier : les suites à donner par la ministre De Block au rapport préparé par les représentants des maisons médicales, les prestataires de soins et les mutualités. Ce rapport contenait six propositions concrètes, qui répondaient aux intérêts des différentes parties en présence.

Une soirée annuelle sport en RBC

Publié par andredubus le ven 29/03/2019 - 14:46
Intervention en séance plénière au sujet de la proposition de résolution d'Alain Courtois visant à instaurer une soirée annuelle sport en RBC

M. André du Bus.- M. Courtois, à la suite du plaidoyer incessant que vous formulez à l'égard du sport, le cdH soutiendra votre proposition de résolution. Celle-ci est d'ailleurs en phase avec une préoccupation dont nous débattons régulièrement et dont nous venons de débattre en Communauté française, à savoir le fait que la promotion d'une activité physique régulière peut être assimilée à un outil de santé publique.

Assimiler l’activité physique régulière à un outil de santé publique

Publié par andredubus le mar 26/03/2019 - 14:50
Monsieur le Ministre, Chers collègues, Ce n’est pas sans un brin de fierté et d’émotion que je m’adresse devant vous aujourd’hui afin de défendre ma Proposition de résolution visant à assimiler l’activité physique régulière à un outil de santé publique, pour laquelle je remercie le partenaire socialiste, mais également les Groupes politiques Ecolo et Défi d’avoir bien voulu s’y associer. En effet, en tant que kiné de formation (et de pratique professionnelle durant une dizaine d'années), j'ai acquis la conviction que la pratique régulière d'une activité physique (pas nécessairement sportive) était une condition nécessaire pour le maintien en bonne santé et la prévention de nombreuses pathologies.

Prévenir de l'impact des perturbateurs endocriniens

Publié par andredubus le mer 13/03/2019 - 18:17

Proposition de résolution relative à la prévention contre les impacts des perturbateurs endocriniens sur la santé humaine

La santé dépend du bon fonctionnement du système endocrinien, qui régule la sécrétion d’hormones essentielles, par exemple, au métabolisme, à la croissance, au développement, au sommeil et à l’humeur. Certaines substances, connues sous le nom de perturbateurs endocriniens, peuvent perturber une ou plusieurs fonctions du système endocrinien et ainsi accroître le risque de problèmes de santé.

Pour lire la résolution, cliquez sur le lien ci-dessous.

Désignation d'un représentant bruxellois lors de la Commission des stupéfiants (CND) à Vienne en mars

Publié par andredubus le ven 22/02/2019 - 10:49
Question à Madame Cécile Jodogne, ministre en charge de la Santé

M. André du Bus.- À l'occasion d'un colloque organisé hier par la Fédération bruxelloise des institutions pour toxicomanes (Fedito), M. Uyttendaele et moi-même avons été interpellés dans une dynamique positive par des participants au sujet de l'absence de la Belgique à la prochaine session de la CND qui se tiendra les 14 et 15 mars prochains.

Prévention autour des centres de bronzage à Bruxelles

Publié par andredubus le ven 16/11/2018 - 13:04
Question à Madame Cécile Jodogne, ministre en charge de la Santé

M. André du Bus.- En France, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a récemment émis un avis aux pouvoirs publics qui recommande l'arrêt de l'activité liée au bronzage artificiel et l'arrêt de la vente d'appareils délivrant des rayons ultraviolets (UV) à visée esthétique, notamment aux particuliers. Selon l'Anses, les données et preuves scientifiques du risque avéré de cancers cutanés pour les utilisateurs ne font que croître.

Lutte contre le diabète

Publié par andredubus le ven 16/11/2018 - 13:00
Question à Madame Cécile Jodogne, ministre en charge de la Santé

M. André du Bus.- À l'occasion de la Journée mondiale du diabète qui a eu lieu le 14 novembre dernier, une étude a été publiée portant essentiellement sur le diabète de type 1. Cette étude souligne que ce sont surtout des jeunes et des enfants qui sont touchés par ce type de diabète et que les parents ont des difficultés à détecter ces signes avant-coureurs de diabète.